Vidéo-girl Aï

Video.Girl.Ai.full.194791L’Histoire

Vidéo girl est une super série de Masakazu Katsura; cette série m’a profondément émue et une fois commencé je n’ai pas pu attendre la fin (heureusement que je les ai lu quand ils étaient tous sortis !). C’est un manga romantique, comme de nombreux mangas japonais; mais, et contrairement à d’autres, celui-ci n’est pas plein d’humour délirant mais est uniquement fondé sur la romance entre les personnages et sorti entre 1990 et 1993 au Japon. Il est publié en France chez Tonkam

Je ne dévoilerai pas l’histoire pour vous en laisser le plaisir, mais je vous présente le manga : Yota est un jeune garçon de 16 ans au coeur pur (ce qui dans son cas signifie qu’il pense d’abord aux sentiments des autres avant de penser à lui). Il est amoureux de Moemi, qui ne le sait pas et est amoureuse de Takashi, le meilleur ami de Yota!! Le jour où elle parle de ses sentiments pour Takashi, il lui oppose un refus. Yota, qui assistait à la scène, est bouleversé par la peine de Moemi. Sur le chemin du retour, il tombe sur un vidéo club, entre et, sans trop savoir pourquoi, choisi une cassette au rayon adulte. Lorsqu’il la lit, une jeune fille en sort: c’est AÏ, une vidéo girl ayant pour mission d’aider Yota à trouver l’amour. Mais le magnétoscope de Yota était abîmé, ce qui a changé la personnalité de Aï, lui permettant d’éprouver des sentiments. Ce qui n’est pas du goût de son créateur…. (merci véro si jamais un jour tu passes par là…)

Les personnages

YOTA : c’est le héros, il est amoureux de Moémi au début et a le coeur pur. Malheureusement, s’il pense d’abord aux autres il a tellement peur de les blesser qu’il ne sait quoi faire et entretient ainsi des malentendus. Il a du mal à ce décider et à agir; il ne comprend pas toujours ses sentiments.
VIDEO_GIRL_AI_2
Aï : c’est une vidéo-girl, elle doit réconforter sans ressentir de sentiments. Mais, le mal fonctionnement du magnétoscope de Yota va la changer. Elle va être capable d’aimer, et si elle veut aider Yota à conquérir Moémi, elle va tomber amoureuse de lui. Elle est un peu masculine mais elle est franche et dynamique, elle positive toujours et pense aux bonheur des autres avant tout et avant le sien.

MOEMI : amour de Yota depuis toujours, la belle Moémi aime Tagashi, mais elle est naïve et ne voit pas les sentiments de Yota. Les épreuves vont la transformer mais elle restera une jeune-fille pure, ne cédant pas à la jalousie et la colère.

TAGASHI : ami de Yota, tombeur, il veut aider Yota à sortir avec Moémi et va sortir avec elle pour le faire réagir. Malheureusement les choses vont se compliquer, notamment parce qu’il n’exprimera pas ses sentiments profonds.

NOBUKO : jeune fille gentille et très sympathique, elle aime Yota depuis qu’elle l’a vu dans les cours de dessin. Elle décide de se faire aimer de lui, même si elle doit souffrir. Personnage courageux, elle prend les devants et est incapable de ressentir de la méchanceté.

NATSUMI : incontestablement mon héroïne préférée après Aï (et de nombreux autres lecteurs). Petit Yota était déjà faible de caractère et il pleurait en prenant le toboggan; et une fille lui prenait la main et le réconfortait. Cette fille c’est Natsumi. Yota va la rencontrer alors qu’il va mal et ils vont se reconnaître. Natsumi va encore l’aider. Personnage très généreux, elle pense toujours aux autres : elle aidera Aï au péril de sa vie pour permettre à Yota de parler à Nobuko pour que celle-ci ne souffre pas. Quittée par son petit ami, elle ne va pas se laisser abattre et va être la seule à aider Aï et à lui dire de penser à elle et une amitié très forte liera les deux jeunes filles. La plupart des lecteurs regardent son destin comme une injustice car elle n’a pas droit au bonheur car elle meurt de maladie
KOTO Créateur des Vidéo Girl, il est froid et calculateur. Pour lui, l’amour est juste une force qu’il faut savoir utiliser. Perfectionniste, il ne peut pas supporter le dysfonctionnement de Aï

SHINNAÏ Il s’occupe du Vidéo Club Gokuraku. Il sert de médiateur entre le monde des humains et le monde vidéo. Il croit oeuvrer pour l’amour mais ses supérieurs ont d’autres buts.

MAÏ KAMIO Nouvelle Vidéo Girl, son but est d’éradiquer Aï, jugée inapte par Koto. Froide et ironique, elle n’a pas l’humanité acquise accidentellement par Aï. C’est en fait une vraie Vidéo Girl.

KOJI SHIMIZU Il a quitter Natsumi pour se consacrer à sa carrière. Harceler par Aï, il décide finalement de rejoindre Natsumi. Mais celle-ci meurt dans ses bras sur son lit d’hôpital.

NAOTO MATSUI Personnage secondaire, il est attiré par Nobuko et essaye de faire de l’ombre à Yota. Il sert finalement de cobaye à Koto qui teste sur lui sa nouvelle Vidéo Girl : Maï.

video_girl_ai_vol_005_chap_37.video_girl_vol_05.014
L’auteur : Masakazu Katsura

Derrière ce nom, l’auteur de cette fantastique série qu’est Vidéo Girl. Bien que VGAÏ soit la série qui l’a fait reconnaître dans le monde du manga, il est auteur de bien d’autre manga. Vous vous souvenez peut-être de Wing Man, un dessin animé adapté d’un manga du même nom ? Et bien c’est lui… Portrait d’un homme qui dévoile sa personnalité au travers de ces mangas.
M. Katsura est né à Fukui (Japon) le 10 décembre 1962. Il commence à dessiner, pour gagner le premier prix d’un concours, « the Osamu Tezuka manga contest ». Car la somme de 500 000 yens correspondait à la chaîne Hi Fi stéréo qu’il désirait à l’époque. Lorsqu’il gagne le concours, il se rends bien compte que c’est dessiner qui lui plaît, et il rentre dans une école des beaux arts. Il n’oubliera pas de s’acheter la chaine tant convoité. En 1983, il dessine la série WING MAN son premier succès, qui sera adapté pour la télévision. Si vous avez déjà lu ce manga vous pouvez remarquez que le dessin n’est pas aussi précis et aussi beau que celui de VGAÏ. Quelques années plus tard M. Katsura sera admis à l’hôpital pour un problème de main. Les informations à ce sujet son plutôt floue, toujours est-il qu’il a dut réapprendre à dessiner. Et on peut dire que ça rééducation fut un succès car l’évolution du style est flagrante et il a changé de main ! Nous sommes en 1989 et bien qu’il préfère faire des manga SF, on lui propose de réalisé un manga romantiques. Il reprendra donc le thème d’une ébauche qu’il a réalisé Vidéo Girl, et Vidéo Girl Aï naîtra (merci M. Katsura !). VGAÏ est un succès total, et cela lui vaudra la reconnaissance d’être un auteur majeur. Après Vidéo Girl Masakazu Katsura, fera DNA2, et surtout I’S un manga romantique avec un schéma très semblable, triangle amoureux mais encore plus de petites culottes… Actuellement il travaille sur une série fantastique Zetman.

Laisser un commentaire