23 février 2016

Area 51

Aujourd’hui je reviens sur la sortie manga qui m’a le plus marqué durant l’année 2015 : Area 51 de Masato Hisa dans la collection Sakka de l’éditeur Casterman. Attachez bien votre ceinture ça risque de décoiffer un peu.

n012L’Area 51 est une ville secrète sous la juridiction de l’armée américaine, toutes les créatures surnaturelles et/ou divines y sont transférées et sont contraintes d’y vivre pour ne pas troubler la vie des humaines normaux. Et autant dire que l’auteur de la série Masato Hisa n’y va pas de main morte sur le bestiaire et les panthéons qu’il utilise ici pour peupler la cité : divinités grecques, égyptiennes, aztèques, japonaises, yokaïs japonais, héros de conte de fée, nains, elfes, monstres mythologique, …tout y passe dans le désordre le plus total. Dès à présent pendant que j’y pense je tiens à saluer le travail de traduction et surtout d’adaptation sur ce titre qui ne doit franchement pas être de la tarte vu la foultitude de références en tout genre. Area 51 c’est la ville de fou où vous pouvez trinquer au bar avec Amaterasu avant d’aller faire réparer votre télévision chez Zeus tout en regardant un kappa faire ses course…comme disait l’autre : this is madness !

(suite…)