1 août 2016

Les animes de lolo, été 2016 [Preview]

Bon je suis un peu à la bourre, vacances oblige, mais finalement je suis de retour pour présenter les animes que je suis cette saison :

Nouveautés :

91 Days
Studio : Shuka
Diffuseur : Crunchyroll
Origine : Original
Type : Drame mafieux

Un titre sur des mafieux durant la prohibition avec tout ce que ça implique de règlements de comptes, de magouilles et d’histoires de famille… « Parce qu’on touche pas à la famille Gino » *accent sicilien*.
Le héros Angelo Lagusa, fils d’une famille du milieu voit sa famille abattue sous ses yeux durant un règlement de compte…mais il parvient à prendre la fuite et se cache grâce à une famille qui travaillait pour la sienne.
Quelques années plus tard alors que les rivalités entre familles font rage de plus belle dans la ville, Angelo s’infiltre dans le milieu et notamment au sein de la famille Vanetti, bien décidé à faire payer les meurtriers de sa famille.
Le travail est plutôt soignée, l’ambiance est plutôt bien rendue et les coups tordus pleuvent ce qui peut laisser présager du bon pour la suite même si le studio officiant n’est connu pour le moment que pour son bon travail sur la seconde saison de Durarara.

Review : http://nekotsuki-studio.com/Blog/forum/anime-agora/review-91-days/
Pronostic : ++

(suite…)


6 juin 2016

Akatsuki no Yona

  yona-princesse-de-l-aube      Aller aujourd’hui il fait chaud et c’est shojo *paf* Bon ok c’était nul. Mais cela ne va pas m’empêcher de parler d’un titre dont je veux parler depuis longtemps et dont je repousse à chaque fois l’échéance. Na partez pas en courant, j’ai certes parlé de Shojo mais ici point de midinette d’un random lycée japonais, non ici on plonge dans la politique et le combat propre à un royaume d’un univers héroïque fantasy. Oui ça aurait pu être Shirayuki (on y reviendra peut-être une autre fois) mais c’est bien Akatsuki no Yona soit Yona : Princesse de l’Aube dans la version française (les deux héroïnes partagent d’ailleurs leur couleur de cheveux flamboyante ce qui ravira certains ici 😉 ).

(suite…)


23 février 2016

Area 51

Aujourd’hui je reviens sur la sortie manga qui m’a le plus marqué durant l’année 2015 : Area 51 de Masato Hisa dans la collection Sakka de l’éditeur Casterman. Attachez bien votre ceinture ça risque de décoiffer un peu.

n012L’Area 51 est une ville secrète sous la juridiction de l’armée américaine, toutes les créatures surnaturelles et/ou divines y sont transférées et sont contraintes d’y vivre pour ne pas troubler la vie des humaines normaux. Et autant dire que l’auteur de la série Masato Hisa n’y va pas de main morte sur le bestiaire et les panthéons qu’il utilise ici pour peupler la cité : divinités grecques, égyptiennes, aztèques, japonaises, yokaïs japonais, héros de conte de fée, nains, elfes, monstres mythologique, …tout y passe dans le désordre le plus total. Dès à présent pendant que j’y pense je tiens à saluer le travail de traduction et surtout d’adaptation sur ce titre qui ne doit franchement pas être de la tarte vu la foultitude de références en tout genre. Area 51 c’est la ville de fou où vous pouvez trinquer au bar avec Amaterasu avant d’aller faire réparer votre télévision chez Zeus tout en regardant un kappa faire ses course…comme disait l’autre : this is madness !

(suite…)


13 juillet 2015

Kill La Kill

 Kill_la_Kill_logo.svgAujourd’hui, retour sur un des titres qui m’a le plus marqué ces dernières années, un titre de grande qualité qui comme toute œuvre d’importance ne laisse personne indifférent : on adore…ou on déteste ! Et maintenant c’est partie pour une bonne tranche de folie.

Kill la Kill est une série de 24 épisodes sortis pendant les saisons automne 2013 et hiver 2014 et produit par le studio Trigger. Le studio Trigger (fondé en 2011) est composé d’ancien membres de la Gainax ayant notamment sévis sur le célèbre Gurenn Lagann, un autre anime complétement déjanté et dont Kill la Kill est désormais considéré comme l’œuvre majeure (bien plus connue que les autres réalisations de Trigger comme Little Witch Academia, Inferno Cops, Ninja Slayer ou Inō-Battle wa Nichijō-kei no Naka de). La série a été diffusée en France sur la plateforme Wakanim, est désormais éditée en support physique par @anime et est disponible désormais sur Netflix pour ceux qui y sont abonnés. A noter qu’il existe une version manga (adaptation de l’anime et non l’inverse) disponible chez les éditions Kana en 3 tomes.
Bon je parle, je parle…mais putain y a quoi dans Kill La Kill ?

(suite…)


15 janvier 2015

To Aru Majutsu no Index

toaru1Aujourd’hui arrêtons-nous sur un des univers développé d’abord en light novel parmi les plus populaires au Japon. L’histoire des différents To Aru se déroule dans la Cité Académique, ville ultramoderne de la banlieue de Tokyo dont l’accès est très contrôlé, cette ville regroupe à la fois des sites éducatifs et des sites de recherche technologique de pointe. La majeure partie de la population (2.3M d’habitants) est ainsi répartie entre étudiants, professeurs et scientifiques et la ville est divisée en districts possédant chacun leur spécialité propre. Les étudiants de cette cité ont une particularité : on essaye de développer des pouvoirs surnaturels chez eux de manière à en faire des espers dont on évalue la puissance notamment via des rangs allant de 0 à 5, les niveaux 5 étant l’élite de la cité.

(suite…)