Les raids dans Pokémon GO

IMG_1347 Bonjour, voici une petite présentation de l’autre grande nouveauté de Pokémon go : les raids.

  Comment ça marche ? A un timer aléatoire, mais plusIMG_1340 généralement en journée, un raid se lance et apparaît sur la carte : il est symbolisé par un Oeuf dont la couleur correspond à la rareté (or = rare) et à des têtes qui correspondent à la difficulté. Une tête = facilement solotable comme vous le voyez. Par contre pour un 4 tête il faudrait une dizaine de joueurs (plus ou moins) pour affronter un tyranocif à 37000 cp !

Lire la suite

GW2 : Interview Kadulu

 

portrait1) Présente nous ton parcours de gamer. 
Ma première grosse expérience de gamer remonte à Baldur’s Gate 1 et 2 qui m’ont réellement attiré dans les jeux vidéos de par leurs qualités et parce qu’ils m’ont fait découvrir la profondeur qu’on pouvait trouver dans un RPG. Depuis j’ai joué à de nombreux jeux, souvent des RPG, des jeux d’action ou de stratégie. Mes licenses préférées étant Mass Effect, Baldur’s Gate, Civilization, Star Wars Kotor entre autres.

Lire la suite

Anniversaire : Interview d’anciens officiers de DAOC

1) Pouvez vous vous présenter (perso, pseudos sur daoc ou après) qu’on vous identifie

Sheila : J’ai joué plusieurs persos sur différents MMO, sur Daoc j’étais Sheila et Finliath sur Hib/Bro, Doofy sur Mid/Ys et Zatia sur Mid/Orca. Sur Wow serveur Horde/Archimonde Tarnagas.

tef hiivHiivsha : Je suis principalement identifiable sur les MMORPG avec deux personnages fétiches : « Hiivsha » pour le masculin et « Isil » pour le féminin. Sur DAoC, Hiivsha était un Eldricht spé Moon.

Hurda : Bonjour. Mon nom était Hurdazhelthom, Empathe spé sun et couturier légendaire de la guilde Les Dragons de Kalidors sur DAoC serveur Brocéliande. Je vous passe le pourquoi du comment de mon pseudo, long story.

Mon pseudo est rapidement devenu Daz, ou Dazou pour les intimes. Mes rerolls se nommaient d’ailleurs Daz, Dazh, Dazhel, Dazheul ou Creepy pour mon faucheur. C’est aujourd’hui encore sous les pseudos de Daz ou Dazou que l’on peut me croiser parfois.

Lire la suite