Interview DAOC Behemoth

1) Présente-nous ton parcours de gamer:

Mon parcours de gamer a commencé à la prime jeunesse, j’ai vu mon paternel jouer à space
invaders sur une borne d’arcade et j’ai attrapé le virus (j’arrivais pas aux boutons j’étais trop petit).
Vu mon (grand !) âge j’ai connu la naissance des jeux vidéos, j’ai eu la chance de pouvoir tout tester
globalement: de l’apple 2 avec un pendu sur écran vert à la ps2 puis le pc (en passant par
atari,commodore 64, megadrive,…).
A la base j’étais surtout un joueur de beat’em all, de rpg et de jeux de baston (street fighter surtout et
tous les rpgs possibles).

2) Présente-nous ton parcours sur les mmo hors daoc

Mon premier mmo a été ultima online sur le serveur europa, j’y étais le gm d’une guilde fr roleplay
(étant aussi un grand fan des jdr papiers heroic fantasy) qui s’appelait les gardiens du destin dont
j’étais un des fondateurs.
J’ai essayé t4c mais mon rôle de gm sur UO ne m’a pas permis de m’y attarder (et c’était surtout
beaucoup moins bien de mon point de vue. Ensuite vint daoc (qui m’a conduit à lâchement
abandonner ma guilde sur UO). Puis warhammer, époque à laquelle j’ai rejoint la guilde Defiance.
La suite de mon parcours sur les mmo est totalement lié à Defiance et je te renvois vers l’interview
d’ Avengers que tu as faite pour le détail du parcours, il en parle mieux que je ne le ferais moi même.

3) Présente-nous ton parcours sur Daoc

Ça va être long, désolé d’avance 😉
Les débuts ont été infâmes. J’ai commencé avec un Eldritch level 23 trispec. Quand j’ai compris que
c’était pourri, j’ai du…delete et recommencer ! (pas de respec envisageable).
J’ai alors monté un champion au level 20 (le puissant Grunt 10L9 aujourd’hui).
Mais ma vocation à jouer des casters depuis toujours a pris le dessus et j’ai crée le perso qu’on a le
mieux connu sur Broceliande, mon eldritch Behemoth en void (dont le nom pour l’anecdote est
venu de wing commander3, il y avait un vaisseau qui tirait des grosses boules qui s’appelait le
behemoth, je trouvais que ça allait bien avec les bolts :p). S’en est suivi une période d’ xp atroce de
45 jours de play en solo pour arriver au level 50 (on ne groupait que des pbaoes en foret
maudite :'( ).

C’est à cette époque que j’ai rejoint ma première guilde : les Lames et Fantasy qui ont fait partie de
l’alliance des Dragons de Kalidors par la suite. J’en suis devenu le gm avec Moun et Flor, des gms
historiques. Je garde de cette époque des souvenirs d’amitiés extraordinaires. Je leadais notre
minibus guilde unstuff même pas 50 en rvr avec un druide par groupe (quand il y en avait un :p )
avec tout le monde en assist sur moi…(une époque glorieuse s’il en est :p). C’est à cette époque que
j’ai croisé a peu de chose près tous les joueurs plus casuals du royaume, nouant des amitiés sincères
qui durent dans mon coeur encore aujourd’hui pour la plupart. Je complétais les groupes avec tout
joueur dispo pour peu qu’il soit poli et aimable. Comme la plupart des joueurs de la première heure,
j’étais impressionné par le groupe Cabale avec Obeah et la guilde Tempest (on faisait /who tempest
et ils étaient tous level 50 quoi!) . Déjà deux noms qui passaient dans les logs me marquaient
(impossible de dire pourquoi) : Barban et Ganondorf.
Je ne le savais pas encore mais j’allais plus tard en devenir un GM et finir comme le plus haut rang
au moment du ding du milliard de rps.

Le parcours d’un péon random a un péon amélioré comme aurait dit Alouqua :p
Sans entrer dans le détail, j’ai intégré Tempest à travers les groupes fixes opti que j’ai eu l’occasion
de faire par la suite après m’être lié d’amitié avec quelqu’un avec qui je joue encore aujourd’hui :
Barban. J’en suis devenu le gm quand il a décidé de partir sur wow rejoindre l’ensemble de la guilde
qui avait migré : il en était le dernier gm actif –> il m’a donné le rang et me l’a confiée avec les
quelques joueurs qui restaient.

4) Présentes-nous ta guilde de l’époque, la place que tu y as tenu

Ayant déjà abordé Lames et Fantasy, je vais me focus sur Tempest.
Au départ, donc j’étais juste un des membre du groupe que Barban avait monté avec les survivants
historiques du départ massif sur wow. Il a porté la guilde à lui seul pendant de longs mois. Une fois
GM dans les conditions précitées, j’ai immédiatement demandé à un joueur encore actif plus
légitime en terme d’ancienneté de partager le rôle de GM avec moi : Irannia.
Un peu plus tard, Morticiajunior nous a rejoint en gm (après s’être autopromote avec le compte de
Barban pour l’anecdote mais a aucun moment Irannia ou moi n’avons envisagé de le discuter, ça
nous a fait je pense super plaisir de la voir s’impliquer comme ça :p). S’en est suivi des années avec
ce trio de GM super uni et complémentaire à refaire d’abord un groupe fixe avec Morti et moi. De
son côté Irannia a été admirable : il a géré le forum, étudié toutes les métas et patch à venir pour
qu’on puisse toujours avoir un coup d’avance à chaque patch et maintenir un niveau élevé de la
guilde en terme de connaissance du jeu. Un autre joueur de l’époque encore actif a aussi
énormément contribué à la survie de la guilde une fois Barban parti: Edryr en montant son propre
groupe de son côté. Au fil de l’eau, les deux groupes qui tournaient (celui d’ Ed et le nôtre) ont
recruté les joueurs motivés affichant un niveau de jeu correct. Au final on a pu compter sur tous les
joueurs encore présents pour ne pas lâcher l’affaire et le mérite leur revient entièrement.
Nous étions particulièrement sélectif sur la mentalité orientée « guilde » des joueurs, c’était un
critère incontournable. Il n’est pas rare que des candidatures aient été rejetées ou que des kick
sauvages aient lieu au moindre dérapage. Ce qui a été admirable pendant cette période, c’est qu’à
aucun moment, la décision d’un des gm n’a été discutée, que ce soit entre nous où par des membres.
Avec le temps, nous avons pu remonter une guilde compétitive qui affichaient deux groupes optis
tous les soirs, qui se regroupaient pour aller prendre des reliques ou qui tournaient sur agrammon
pour du 8v8 quand le concept est né. Au final nous avons pu recomposer un roster uni à un point
inégalé si je me base sur mon expérience tous mmos confondus.
L’exemple le plus marquant a été lorsque le Dragon a été mis à jour avec ses nouveaux loots : morti
a refait les sc de tous ceux qui le souhaitaient (je n’en faisais pas partie!) et on l’a farmé jour et nuit
en guilde (on se téléphonait à 3h du matin au repop:p ) jusqu’à ce que chaque membre sans
exception ait obtenu les loots dont il avait besoin. Pas un joueur n’a pas participé, pas un seul n’a
donné d’excuse a deux balles une fois son stuff obtenu ou a montré de l’agacement. Je pense que
tout gm rêve d’avoir un effectif d’amis aussi investi.
Nous avons ainsi pu faire la deuxième moitié des rps dont la guilde avait besoin pour atteindre le
milliard et finir deuxième guilde euro derrière des allemands. Je suis pour ma part, très heureux de
ce que nous avons accompli pour faire renaître ce tag historique sur Broceliande en partant d’une
structure à l’agonie.

ps : vidéo qui n’est pas sur Behemoth mais qui donne une idée du McM

5) Meilleurs souvenirs ? Pire souvenirs ?

Mes meilleur souvenirs sont tellement nombreux et son étroitement liés aux histoires d’amitiés que
j’ai connues ingame (cfr le long parcours ci-dessus) que je ne pourrais pas facilement les énumérer.
Mon meilleur souvenir est Daoc tout simplement avec tout ce qui l’a composé pendant tant d’année,
alliés comme adversaires, que ce soit en bus pourri ou en groupe opti.
Le pire restera assurément la phase d’ xp abominable.

6) Quels sont les joueurs qui t’ont marqué et pourquoi ?

Il y en a beaucoup, je m’excuse par avance pour ceux qui ne seront pas cités mais je pense que j’ai
déjà été très long précédemment.
– Comment ne pas citer Morti, Barban et Irannia – ce qui précède suffit à l’expliquer
– Minaor, un putain de gb de merde quand on ne le connait pas mais que je considère
aujoud’hui comme un de mes meilleurs amis alors qu’on doit se voir une fois irl tous les 3
ans.
– Psai -un super joueur qui a traversé les années avec moi. Il venait parfois avec les lames et
fantasy, puis a été pour moi le meilleur barde avec lequel j’ai joué tout simplment. Toujours
ami et avec qui je joue encore régulièrement. Aussi le râleur le plus terrible avec lequel j’ai
joué:p
– Bigfoots : il faut savoir qu’à la base c’est quelqu’un qui ne faisait que du solo et refusait de
grouper mais il acceptait de venir jouer avec nous quand j’étais lames et fantasy lorsque je le
sendais. Lorsque je les ai abandonné pour suivre ma passion du pvp opti, c’est lui qui a
repris le lead des amis que j’avais planté pour devenir le leader de royaume qu’on a connu en
mixant lsa guilde des Anciens avec eux. Respect total pour ce joueur aimable, plein
d’humour et fédérateur
– Hilyna – druidesse super gentille, très attachante et très bonne joueuse, c’est grâce à elle que
mon parcours en groupe opti a commencé
– au niveau des duos mages que j’ai pu faire (tout joueur qui l’a pratiqué sur daoc sait à quel
point la synergie est importante surtout quand le vocal n’existait pas) : Aragnis (celui avec
lequel tout a été immédiatement intuitif, j’avais l’impression de jouer avec un jumeau),
Obeah (pour son intelligence de jeu), Ganondorf (un super joueur en plus d’être un gars
génial), Huberfiorrentini (un gros râleur adorable qui joue mieux senti qu’enchanteur mais
avec qui le feeling en baston est super intuitif aussi) et (je vais en surprendre) Falckor (avec
le recul c’est certainement le mage avec lequel j’ai le plus joué toutes périodes confondues)
– Finnithnel : je sais c’est bizarre tant sa réputation était dégueu mais quand on le connaissait
on découvrait aussi un gars super, je m’en serais voulu de ne pas en parler
– Nolli, gm forsaken : sans lui je n’aurais jamais été stuff de ma vie, surement le joueur le plus
zen et le plus gentil que j’ai croisé dans le monde des infâmes gb de daoc
– Usuldearrakis, gm cabale : MON bg, joueur très sous-estimé, on a formé un duo génial dans
l’entente et farmé des nuits entières des items roleplay useless
– Millstone, LE gm Tempest : ceux qui le connaissent savent pourquoi
– Adriac – super sorcier ennemi et ami aussi vieux que le jeu existe et aujourd’ hui guildmate
– Je finirai cette liste loin d’être exhaustive par mon gm actuel : Avengers. Le seul gm que j’ai
eu si longtemps et que j’ai toujours dans ma longue aventure vidéoludique. Un adversaire de
valeur respectueux et un GM que j’apprécie énormément. Un ami de très longue date
maintenant.

7) Peux tu expliquer l’aventure humaine qu’a représenté daoc pour toi ?

A 46 ans aujourd’hui, c’est simplement la plus intense et la plus longue que j’ai connue dans ma vie.
Tant de personnes admirables à découvrir, tant de souvenirs indélébiles, tant de moments
inoubliables… Je pense que tous ceux qui ont connu daoc comme je l’ai connu depuis ses débuts
doivent ressentir quelque chose de similaire. Une alchimie bizarre qui fait de daoc pour moi un
morceau complet de ma vie à part entière, probablement celui qui m’aura apporté le plus de bonheur
et de satisfaction si on excepte mes deux petites filles chéries.

8) As tu des souvenirs à partager sur les dk ?

De nombreux surtout liés à la période lames et fantasy. Nous étions une petite structure et Enzo
nous a accueilli avec toute l’attention qu’il pouvait nous accorder. Grâce aux DK nous avons pu
prendre nos premiers forts, avoir un réel impact sur la vie des reliques et du jeu. Plus tard, quand
mon groupe ne jouait pas, il m’a régulièrement groupé, les membres des Dragons de Kalidors me
réservant toujours un accueil chaleureux. Une institution sur daoc accueillant chaque débutant sans
distinction, leur donnant les moyens de connaitre le meilleur du jeu. Une guilde de royaume parmi
les meilleures tout simplement. En souvenir marquant j’ai toujours la vidéo de notre première prise
de Caer Benowyc, leadée par Enzo. Les albs avaient construit un bélier au keep xD Je me souviens
aussi d’un coup de gueule sur l’alliance quand Moodmax voulait aller farm des solos en allant
camper les abysses – je trouvais ça nul à chier et je l’ai fait savoir bruyamment sur l’alliance :p

9) Ton actualité ?

Je suis un joueur totalement casual aujourd’hui, investi dans sa paternité mais j’ai repris daoc il y a
une semaine avec des vieux potes et je m’y amuse beaucoup. Sinon je joue essentiellement avec mes
mates Defiance sur les jeux qui sortent dans l’espoir d’un jour retrouver un jeu qui nous gardera plus
que quelques semaines.

10) Ton avis sur l’évolution des mmorpg

Les mmorpg sont un modèle en évidente perte de vitesse du fait même de l’évolution de la société et
des moyens de communication. Les joueurs veulent plus d’assistance, de fast food, avoir accès à
tout le contenu sans le moindre effort (ce qui peut se justifier au niveau de ce qui est sensé n’être
qu’un amusement). Mais du coup, l’entraide devient triviale avec peu d’ intérêt ce qui va à l’encontre
même du développement d’une communauté soudée ce qui est la base du plaisir dans un mmo. Il est
aussi difficile aujourd’hui de passer à côté du modèle de wow qui, bien que vraiment bien, a coupé
l’herbe sous le pied pas mal d’originalité. Tous les éditeurs veulent du cash tout de suite au
détriment de la qualité. Il en découle souvent des jeux fades, non finis à leur sortie. L’offre étant
plus grande, la population diminue excessivement vite du fait des joueurs déçus et le modèle peine à
se renouveler. Je pense malgré tout qu’il reste la place quand on voit les rush des rares releases.
J’espère q’un bon jeu finira par sortir, je suis convaincu qu’il reste une niche de joueurs énorme qui
n’attend que ça.

Je conclurai en m’excusant d’avoir été si long mais comment parler d’une expérience de 15 ans en
quelques lignes 🙂

Laisser un commentaire