interview Bob Sparx

Screen itw1) Présente ton parcours de gamer
J’ai commencé tout jeune, sur des jeux comme Tétris ou Space invaders, très vite je m’impose au top ladder européen, le jeune Bob Sparx est né. Ensuite il y a eu la période Pokémon, ou je les avait tous chopés en 1 semaine, j’étais le king de la cours de récré, tout le monde voulais échanger des pokémons avec moi, à partir de la je gagne mes premiers sachets de bonbons sur des échanges qui feraient pâlir cet enfoiré de Sacha. On peut déjà commencer à parler d’e-sport à ce niveau. Vienne les consoles de salon, avec pleins de classique que tout le monde connais ( Mario, Street Figher, Goldeneye 64, Metal Gear Solid, Teken,…).

2) Présente ton parcours mmo 
J’ai joué à quelques mmo, mais sans plus, je n’y voyais, à l’époque pas grand intérêt pour me créer une quelconque street crédibilité. Du coup , j’suis passé vite fait sur Wow, Allods, Guild Wars, mais pas de quoi foirer les études que je ne faisais pas. On peut donc dire que j’ai réellement commencé sur GW2
3) Présente ton parcours sur gw2 
J’ai commencé en cliquant par hasard sur  » Place de Vizunah « , j’ai pas mal cramé le pve dans un premier temps. Ensuite j’ai commencé le mcm ou j’ai rencontré pas mal de chics personnes. Je rejoints une structure mcm dont j’ai oublié le nom, mais ou j’y ai rencontré de chics types avec qui je joue encore régulièrement ( coucou Ldaan, Lyann, Nizzy <3 ). Ensuite arrive le dissband de cette dernière, je rejoins donc LNM après une apply de 8 moi et demi. J’y ai surtout appris le roaming.
Le temps passe, Grand Cross sombre, et les grands de ce monde prennent le contrôle de Vizunah, LNM s’en va, mais moi je reste. Derrière je croise un type plutôt louche avec de grosses moustaches et une épée en plastoc, qui me dit  » éh toi la, j’t’embauche « .Il sentait un peu l’alcool. Me voila donc à représenter la section d’élite VLM. J’y ai surtout appris à blob.
screen itw2Vizunah s’effondre, et là :  » Bob a changé « , Bob se casse sur MDJ. En bon traître je laisse quand même un second compte sur Ruines de Vizunah, ou j’y joue avec GFK. J’y ai surtout appris à être un con.
Sur MDJ je rejoins une bande de pottes chez UNFA ou j’y fait mes premiers pas en tant que lead. S’en suit une pause agriculture/housing de 2 mois sur Archeage, puis retours sur MDJ avec ces tocards de GFK.
4) Présente ta guilde
La Sparx Corporation est une guilde de formation, vous pourrez y apprendre à poser des  » bélier peur  » sur les remparts, ou à disable comme un vrai traître les béliers de votre ancien serveur. Vous pouvez consulter des vidéos tels que :  » GW2 MDJ / SFR – Les béliers de Sparx Corporation  » ou encore  » [Tutorial] – Comment disable un bélier ?.
Pour présenter les tocards de GFK je vous invite à consulter notre site officiel. Nos sponsors en seront ravis. http://www.grandffaknights.fr/.
Pour faire bref, nous sommes un regroupement de joueurs plus qu’une guilde à part entière, chacun est libre de ses propos et de ses actions. On a des raids variables, des periodes de slacking intense, on fait du multigaming aussi, surtout, et on a un forum, c’est Jol, on aime beaucoup Jol ( coucou les joliens o/ ). Vizuniens de base, nous avons fini par accueillir des jadiens de souche ( les plus cons possible ofc, bisous Pistoltard et Dagotard).
5) Des souvenirs des saisons mcm ? 
La ligue 1 bien sûr, tout  » vizunien de souche  » vous le dira. C’était une expérience vraiment à part entière. Le premier matchup étant le plus intense à mon avis. Des fight épiques, des defs épiques, même le scout me paraissait épique tant l’enjeu et l’envie de gagner était présente. J’ai encore des souvenirs de fight avec GCK ou LNM ou l’on épuisait les lead adverses à tel point qu’on en voyait plusieurs se relayer tant la pression qu’ils prenaient était forte. La grande époque en somme, celle que nos champions actuels pensent revivre d’ici peu, avant une nouvelle descente en D36 au prochain hypetrain/mmorandom et autres joyeusetés.
Avec le temps hélas, le jeu serveur devient vite épuisant et un peu redondant, j’ai donc vécu les ligues suivantes de manière un peu plus passives.
6) Ce que tu aimes faire en mcmScreen itw1 
J’aime beaucoup flood la map sans que ça n’ai aucun intérêt, surtout quand j’ai des compagnons pour m’assist. Adepte du bojeu, je fais donc souvent pas mal de roaming ( solo / duo / trio / quatuor / boys band ). J’aime aussi particuièrement le format 10/15, que j’ai l’habitude de pratiquer avec GFK, j’aprécie le sous-nombre de manière générale. Je follow aussi quelques lead pickup quand l’envie m’en prends, je prends mon war pour ffa, ou mon guard pour tag quand c’est easy win.
7) Ce que tu aimes faire en lead 
Dernièrement j’avais pris pour habitude de prendre des petits lead en offpeak, souvent en parallèle d’un « multimépatro ». J’essayais de pas dépasser les 20 joueurs et de focus le fight en prio, tout en assurant un contrôle du tiers map sur laquelle je me trouvais. J’ai un peu calmé la cadence, à voir pour la suite. Autrement, j’aime beaucoup slack dans les nuages de poison des trébuchets pour m’étonner du manque de supply de mon raid par la suite. J’ai la fâcheuse tendance à faire loot des précus aux plus mouleux ( et radins, ‘foiré de Maurice ! ). Je lead de temps à autre le merveilleux raid DADA.
8) Ce que tu penses de la situation du serveur
Bof. En dents de scie, un peu comme toujours depuis que je suis sur le serveur.J’ai essayé de m’impliquer comme je l’ai pu dans la vie du serveur, en aidant Daesron au sein de JhT notamment, activité que j’ai cessée il y a peu en voyant le manque d’implication de certains collègues jadiens. Le serveur pourrait être bien plus fort, que ce soit en terme de niveau de fight qu’en organisation à proprement parler. C’est dommage, mais cela semble convenir à la majorité. Je joue pour moi maintenant.
9) Ton avis sur l’HoT
Plutôt prometteur dans l’ensemble, la nouveauté est souvent un bonne chose pour relancé une dynamique, je dis OUI ! On en profitera pleinement surement quelques mois après la release, le temps qu’ils corrigent les bugs qu’il y aura forcement, on parle d’Anet quand même faut pas déconner.

 

1 commentaire sur “interview Bob Sparx”

Laisser un commentaire