Interview Khali (lead TESO)

1) Parle nous de tes débuts dans les mmo ?

Screenshot_20150308_220059 C’est une histoire familiale : un mari accro aux jeux video, qui m’a fait essayer quelques jeux, j’ai pris goût aux mondes virtuels, et découvert en 2007/8 des univers que je parcours aujourd’hui avec Morrowind, Oblivion…
Et là un fils ado qui me dit « tu devrais essayer Age of Conan ».
En juillet 2008, j’ai démarré Age of Conan solo, avec une première Khali.
Guildée très vite dans l’Armée Des Ombres d’Ombreblanche, je me suis « fait choper à aider les petits nouveaux »… et me suis retrouvée officier en étant encore toute noobette. J’ai appris « sur le tas ».
Je n’ai pas regardé ailleurs pendant 3 ans, j’adorais ce jeu, l’univers, les graphismes et – j’avoue – les persos sexys, les combos (aaaaah la Chamane de l’ours, qui heale plus quand elle tape au CAC !), les raids 24…
Et puis notre GM a été rattrapé par son IRL, doucement je suis partie vers Rift où j’ai passé 6 mois dans une guilde de 6 personnes, puis quelques mois sur WoW dans une guilde « usine ». Pas vraiment accrochée…

2) Comment es tu entrée dans la guilde Dragons de Kalidors ?
Aaaaah ça 🙂
Alors que j’errais entre Rift et WoW, a eu lieu le lancement de Rage, le serveur PvP hardcore de Age of Conan ! Je me suis dit « vas voir ce que tu vaux en partant de zéro ».
Sur Rage donc, par une belle après-midi brûlante de Stygia, au milieu d’un village érodé par le vent et le sable… Enzoliora. Visiblement afk. au risque de se faire massacrer par un joueur qui passe – mais c’était moi – ou par les mobs qui popaient en permanence sur ses orteils – mais je les tuais au fur et à mesure, en healant la malheureuse, en lui envoyant des mp pour lui dire de bouger de là !
Ma réputation était faite (comment ça je ne suis pas assez agressive ??), et Enzo ne m’a plus lâchée à partir de ce jour-là.
La vie sur le serveur était très agitée… lors de la fin d’une des guildes qui m’ont accueillie, j’ai rejoint les Dragons de Kalidors, avec ma Fleau de Set healeuse PvP.
D’ailleurs Enzo, tu me dois toujours le feu d’artifices que tu m’avais promis 😉
Enzo m’a initiée au PvP open, je me souviens de nos sorties en Khitaï comme si c’était hier… de bons souvenirs !
C’est dès cet automne 2011 qu’Enzo me fait promettre d’être officier DKs sur GW2.
3) Parle nous de ton expérience sur les différents mmo
Dès novembre 2008 sur Age of Conan, je découvre le heal avec ma prêtresse de Mitra. Un coup de foudre.
Rien pour moi n’égale la sensation du heal dans un groupe organisé, qui progresse ensemble, galère et rigole ensemble, meurt en tas, vainc en horde 🙂Screenshot_20150308_230837
Sur Rift, une clerc et une mage spé heal à donf. Beaucoup de plaisir à jouer en montant ces persos, mais après des centaines de failles, quelques dizaines de donjons et la fin du levelling, l’ennui s’installe.
WoW… il fallait bien que je le teste 🙂 ma prêtresse healeuse pur PvE est passée 85… et là c’est par manque de camarades de jeu que je me lasse.
J’attendais SWToR, sur lequel notre fils gamer souhaitait nous accueillir dans sa guilde… Magnifique levelling sur ce jeu, et ma sorcière inquisitrice (spé heal of course) se retrouve seule quand la team des jeunes part vers d’autres cieux….
C’est là que je rejoins  Enzo et les Dragons, pour ne plus les quitter jusqu’à aujourd’hui.
Et.. tadadaaaam !! Sortie de GW2 25 août 2012, après les week-ends de beta d’éclate totale avec les Dragons, un retour d’expatriation, Internet en place juste à temps dans le nouveau logement ! J’avais choisi dès les betas de faire une gardienne spé heal, c’est donc ainsi que j’ai créé ma grande nordique à tresses blondes.
Très beau jeu que GW2, mais le McM ne me convenait pas. C’était mes premières vraies expériences en PvP de masse, et je n’avais aucun repère dans une troupe de 40 joueurs, ne visualisant vraiment que les 4 personnes de mon groupe.
Comme je voulais garder le contact avec les guildoux je me forçais à aller en McM avec eux. Comme l’a remarqué Arthus, j’étais souvent à la traine, loin du bus…Je me suis bien amusée parfois en roaming, ou en groupe avec Volta quand il leadait par exemple.
Quand nous avons décidé de créer la section FF XIV, je suis partie en prendre la tête, faisant mes armes de GM, avec Khali Korinoryu, mage blanc (..spé heal). J’en ai fait des cauchemars de Titan, c’te saleté de primordial qui ne pardonnait pas les erreurs de placement…
Surtout j’y ai mieux connu des Dragons qui sont venus de GW2, et découvert de nouveaux joueurs, qui ont rejoint les DKs à ce moment là. Je les remercie encore pour nos soirées de galère et de fous rires 🙂 ils se reconnaîtront.
Et je surveillais du coin de l’oeil l’arrivée de TESO, comme beaucoup. Les Dragons de Kalidors ne pouvaient pas rater cette sortie, avec un jeu clairement axé PvP de masse comme la guilde depuis son origine.
Personnellement je ne suis pas déçue par ce qu’ils ont fait de la licence ES. J’ai tout de suite retrouvé l’atmosphère que j’ai tant aimée… Et j’y ai découvert que je pouvais aimer vraiment l’AvA.
Screenshot_20150321_233200
4) Pas trop dur de concilier responsabilités IRL et IG ?
Franchement, non. Elles ne sont pas « conciliées » d’ailleurs. Mes responsabilités IRL et IG sont clairement compartimentées. Même si je connais maintenant des guildoux IRL, et que je joue régulièrement avec « mes vikings ».
Bien sûr après une journée pro lourde, j’ai juste envie de me détendre, comme tout le monde 🙂 et certains jours je ne peux pas, l’administration ou la diplomatie de la guilde me tombe dessus. Pas grave !
5) Comment es-tu passée de gm à gm lead sur teso ?
Nécessité fait loi 🙂
Même si je ne pensais pas que je devrais le faire aussi souvent, je me suis préparée à lead pour que la guilde reste active, pour faire « bouche trou », quand un lead serait absent. (Sans doute aussi pour mon plaisir…)
Quelques temps avant de repartir sur GW2 Enzo tu m’as passée GM… quand tu n’as plus été là j’ai repris tes soirs de lead tout simplement.
Et pas trop dur de faire les 2 ?
Etre les 2 ce n’est pas dur… mais faire les 2 en même temps entre 3 mp de nouveaux joueurs ou d’autres leads, les 2 cc guildes à surveiller (DK et Allliances), 2 vocaux différents pour la coordination, les chtits loups qui parlent entre eux… ben ça me fait juste prendre les arbres, les rochers, les murs à cheval… et là j’entends « Khali Khali tu es dans un arbre ! »
Ah si, un changement important quand je suis officiellement devenue lead : j’ai teint mon armure en rose bonbon. C’était la seule couleur vraiment visible en plein fight et encore disponible (forcément les leads mâles l’avaient laissée)  pour que les gars me repèrent. Et ça marche. Bon… les ennemis aussi me voient de loin 🙂
6) Comment as-tu appris à lead ? As tu des modèles ?
J’ai beaucoup suivi d’autres leads sur TESO, après en avoir suivi quelques-uns sur GW2, et bien sûr Enzo sur AOC un peu.  J’apprends en observant et en voyant l’effet que tel ou tel type de lead a sur moi et sur les joueurs autour de moi. Je préfère le jeu nerveux – même si je galère pour rester stick parfois – et je ne supporte pas trop de rester plantée à attendre. Les Dragons pourront confirmer 🙂
Je prends un peu chez chacun des leads que j’apprécie, plus que je n’aie des modèles.
Donc Enzo, Volta, Azu j’ai observé, Prootch, Binou, Kescekiya, Adoken, Trimsic, j’observe … et certains j’aimerais bien voir 😀
7) Parle nous de ta façon de lead sur TESO, de ce que tu aimes faire ?
Les joueurs qui viennent en raid DKS en parleraient mieux que moi. Je n’ai pas réfléchi à ma façon de lead, je pense simplement que j’aurais du mal à en changer radicalement : ça correspond à ma façon de jouer et ma façon d’être dans un groupe …
8) un exemple de belle action ?
Dimanche dernier…
le groupe DWH de Binou(zours) part prendre un parchemin sur Botte Noire pendant que notre groupe part attaquer Crin de Sang pour faire diversion. Nos deux groupes se font dépop mais les Aldméri décident de rapporter leur parcho dans le fort de départ. Ils commettent alors l’erreur de traverser au sud de Faregyl.
Ôo
Notre groupe leur est tombé dessus en plaine, nous les avons hachés menu, les DWH ont protégé nos arrières pendant que nous avons emporté le parcho jusqu’à notre base.
Des combats, de la tension, une bonne cohésion dans le groupe et une belle coordination sur la map …. Voila !

Laisser un commentaire